Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE SLAM C'EST DU PARTAGE

Publié le par Clionne

Le slam, ce n’est pas un style

Popularisé par la sortie de l’album de Grand Corps Malade en 2006, le slam est dans l’esprit du grand public souvent associé au rap et au style de cet artiste issu des scènes slam. Pourtant cet art de dire qui tire son nom de « claquer » ne désigne pas un style mais l’instant où les poètes se retrouvent dans des espaces publics pour partager leurs textes.

Le slam est né en 1986 à l’initiative de Marc Smith : un simple ouvrier de Chicago qui organisait des joutes verbales de 3 minutes par personne et sans accessoire.

Le slam, ce n’est pas un spectacle

Les soirées slam sont organisées dans des bars ou des lieux publics et sont ouvertes à tous.

Le public est mixte, intergénérationnel et composé aussi bien de slameurs avertis, que de slameurs débutants et d’amateurs de poésie en tous genres venus pour écouter...

Les participants qui souhaitent dire un texte s’inscrivent auprès de l’animateur de la scène qui les appelle au cours de la soirée et montent sur scène sous les encouragements et les applaudissements du public. Il est d’ailleurs d’usage que l’ensemble du public fasse un vœu lorsqu’un poète s’exprime sur une scène slam pour la première fois !

L'idée est de dépoussiérer la poésie et de la rendre vivante.

Le ton est libre, c'est qui rend le partage étonnant.

Et la poésie ne connaît pas de limite...

Commenter cet article