Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Réunion de rentrée à la Philharmonie

Publié le par Clionne

Réunion de rentrée à la Philharmonie

Le Slam entame sa 3ème année à la Philharmonie!

MJC, écoles, collèges, lycées etc. vous pouvez inscrire votre groupe pour une journée intense d'atelier avec enregistrements en studio compris.

Contactez le service pédagogique via le 01 44 84 44 84

C'est la reprise à Saint-Erembert

Publié le par Clionne

C'est la reprise à Saint-Erembert

Après une superbe année de Slam, le lycée Erembert refait appel à Universlam et à toute sa smala pour l'année 2017-2018. Chaque semaine, ces lycéens en filière professionnelle reprennent du plaisir à être écrire, s'exprimer et être créatif.

Pari gagné!

Les papillons blancs sortent de leur chrysalide

Publié le par Clionne

Les papillons blancs sortent de leur chrysalide
Les papillons blancs sortent de leur chrysalide

C'est la rentrée pour les Papillons Blancs!

Nous avons donc eu une réunion afin de mettre en place les ateliers de loisirs pour leurs adhérents handicapés dont un deuxième atelier Slam régulier, vu que le franc succès rencontré par le premier.

Et j'ai croisé une vieille connaissance, "vous ici?"

Rien de mieux que le Labo pour s'essayer au Slam

Publié le par Clionne

Rien de mieux que le Labo pour s'essayer au Slam

Le 19, 20 et 21 septembre, une série d'ateliers Slam ont eu lieu à la Villette avec la collaboration du Labo des Histoires. Les participants se sont, grâce au Slam, préparés à leur rôle de médiateurs dans le cadre du festival Culture au Quai.

En 3 séances ils ont écrits environ 6 textes seuls et collectivement et en s'amusant.

Interview !

Publié le par Clionne

Interview !

Je me suis fait interviewée dans le cadre d'un documentaire sur le Slam réalisé par Biggep Nomade Slam.

Ma passion pour cet art, mon rôle dans ce milieu etc. J'ai tout dit!

Visible fin 2018

On se ligue tous ensemble

Publié le par Clionne

On se ligue tous ensemble

La Ligue Slam de France rassemble une vingtaine d'associations slam et d'intervenants autonomes. Elle nous permet d'être plus forts, plus audibles afin de faire connaître le Slam et de faire reconnaître sa valeur créative et éducative. Le weekend du 16 septembre a donc eu lieu l'AG annuel de  la Ligue afin de faire le bilan de l'année passée et d'évoquer de nouveaux projets communs.

Vous trouverez notamment sur ce lien un document expliquant en quoi le Slam est un outil important dans le processus d'apprentissage de l'élève à l'école. https://www.slamalecole.com/la-ligue-slam

Aux collèges du 19ème : Brassens, Bergson et Mendès France

Publié le par Clionne

Aux collèges du 19ème : Brassens, Bergson et Mendès France

3 collèges du 19ème arrondissements de Paris ont fait confiance à Universlam (association dont je suis un membre actif) pour mettre en place des ateliers de Slam avec leurs classes.

Nous les suivrons de septembre à juin avec tous pleins d'exercices d'écriture et d'oralité, afin qu'en fin d'année ils soient prêts à slamer devant public!

Les ateliers reprennent et se multiplient aux Papillons Blancs

Publié le par Clionne

Les ateliers reprennent et se multiplient aux Papillons BlancsLes ateliers reprennent et se multiplient aux Papillons Blancs

Après un an à donner des ateliers bimensuels dans un foyer de résidence de personnes en situation de handicap, les Papillons Blancs ont désormais un atelier Slam ouvert à tous leurs adhérents!

Bimensuel également, les samedis après-midi. Et en fin d'année nous réunirons les 2 ateliers pour un spectacle collectif!

Mettre de la vie à l'hôpital

Publié le par Clionne

Mettre de la vie à l'hôpitalMettre de la vie à l'hôpital

Le temps est parfois long entre deux traitements. C'est pourquoi l'Hôpital Gouin a mis en place des ateliers de création artistique, dont le Slam!

Tous les 15 jours, les résidents en hôpital de jour qui le souhaitent, peuvent participer à un atelier Slam. Ils participent en général à un seul atelier, et on le leur souhaite car sinon cela signifie qu'ils restent à l'hôpital un long moment.

Il faut donc leur donner, en une séance, le plaisir d'écrire et de s'échapper un peu par ce biais en sublimant leur douleur ou en parlant de choses légères et qui leur font du bien.